Outsourcing informatique

Le Maroc offre des potentialités considérables

Le Maroc offre des potentialités considérables dans le domaine de l'offshoring informatique avec un dispositif incitatif attrayant, un pool de ressources humaines hautement qualifiées et des infrastructures modernes, a affirmé mardi M. Jean Mounet, président de Syntec informatique, la chambre professionnelle des Sociétés de Services et d'Ingénierie Informatiques (SSII) et des Editeurs de Logiciels en France.

M. Mounet intervenait lors d'une réunion à Paris pour présenter les perspectives et les opportunités de l'offshoring au Maroc, et qui s'est déroulée en présence notamment de MM. Fathallah Sijilmassi, ambassadeur du Maroc en France, Jean-René Fourtou, président du Conseil de surveillance de Vivendi, Mustapha Bakkoury, directeur général de la Caisse Dépôt et de Gestion (CDG), Hassan Bernoussi, directeur des Investissements, Karim Taghi, chef du cabinet du ministre de l'Industrie et du Commerce et de la mise à niveau de l'économie et les chefs d'entreprises françaises opérant dans le secteur des hautes technologies.

"Le Maroc dispose de réels atouts pour devenir une destination phare pour l'externalisation offshore", a soutenu M. Mounet, précisant que face à la pression de plus en plus forte des grands groupes indiens et au risque de pénurie au niveau des ressources humaines de haut niveau en France, "la réunion d'aujourd'hui est essentielle car les enjeux sont importants".

"La qualité de l'offre marocaine est très compétitive donc très intéressante", a-t-il ajouté à l'adresse des entrepreneurs français, notant que "la meilleure preuve est l'enthousiasme des clients et leur très vif intérêt dès que nous parlons d'ouverture de filiales au Maroc".

"Cette réaction dénote d'un véritable potentiel que nous devons, ensemble, développer", a souhaité M. Mounet De son côté, Alain Donzeaud, vice-président de Syntec et membre du pool offshore au sein du Groupe d'impulsion économique franco-marocain a affirmé qu'"investir sur l'offshoring au Maroc est le signe de confiance dans la stabilité du pays, dans ses atouts et dans la qualité de ses ressources humaines et de ses infrastructures et services sur place", ajoutant que "la proximité géographique, culturelle et linguistique rendent l'offre plus attractive".

Exposant l'offre offshoring au Maroc, les intervenants marocains ont détaillé de manière très précise et claire les perspectives et les avantages de cette offre, insistant sur la mise en place d'une offre compétitive et adaptée aux besoins des entreprises à travers un ensemble de mesures et de cadres incitatifs.

Rappelant la création de cinq zones offshore sur les principaux bassins d'activité et d'emploi (Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech, Fès), ils ont insisté sur les services et les infrastructures proposés et leur alignement sur les meilleurs standards de qualité et de coût.

M. Fathallah Sijilmassi a, par ailleurs, mis l'accent sur le programme "Emergence" lancé par le gouvernement marocain et dont l'offshoring est l'une des composantes, rappelant que deux programmes de formation offshoring ont été lancés en vue de répondre au mieux au besoin de ce secteur émergent.

"Les pouvoirs publics au Maroc sont mobilisés pour que l'offshoring présente l'offre la plus compétitive et la plus évolutive possible", a-t-il ajouté.

Créée en 1970, Syntec informatique est la chambre professionnelle des Sociétés de Services et d'Ingénierie Informatiques (SSII) et des Editeurs de Logiciels qui sont aujourd'hui au coeur de l'activité économique des entreprises.

Syntec informatique est aussi le porte-parole de la profession, un centre de réflexion et d'action sur les métiers des logiciels et services. Ses travaux font l'objet de nombreuses publications, guides et livres blancs, de communications régulières (presse, institutions, partenaires, clients..) et de nombreux événements réservés aux adhérents.

Avec près de 610 adhérents, Syntec informatique représente 85 pc du marché des entreprises de 10 salariés et plus et réalise un chiffre d'affaires de 30 milliards d'euros.


Source: https://www.entreprendre.ma/Offshoring-informatique-Le-Maroc-offre-des-potentialites-c